décembre 11, 2020
fendeur de buche

Comment fendre ses bûches ?

Quand approche l’hiver, plusieurs moyens de chauffage peuvent être envisagés. Parmi ceux-ci, le chauffage au bois. Ce dernier se fend avec plusieurs matériaux : la hache, la masse, le coin éclateur, la tronçonneuse et la fendeuse. Quel que soit l’outil utilisé, le fendage du bois requiert des techniques bien précises pour faciliter la manœuvre et pour opérer en toute sécurité.

La préparation du bois.

Pour fendre du bois, il faut bien évidemment en disposer. Vous avez le choix entre en acheter et partir en chercher dans la forêt.

Les morceaux à fendre doivent avoir une longueur de 40 cm pour au plus 30 cm de diamètre. S’il est vrai que certains instruments tels que le coin peuvent arriver à bout de bûches de dimension plus volumineuse, tout le monde ne peut réussir l’opération.

Une fois les bûches à disposition, procédez au stockage : dans un abri aménagé dans le jardin, une bâche ou une remise fermée.

Le matériel adéquat.

Il existe plusieurs outils pour le fendage du bois : la hache à fendre, le coin, la fendeuse, la scie, la tronçonneuse. Pour lever l’effort de travail, la fendeuse et la tronçonneuse sont recommandées. Cependant, le premier est adapté à un usage domestique alors que le second convient plus un usage professionnel pour l’abattage de bois. Quant à la masse, le Merlin et le coin, ils requièrent une bonne condition physique. Enfin, la fendeuse est facile à utiliser, efficace, rapide et surtout silencieuse.

À voir : Le mémoire de forme c’est quoi ?

Fendre son bois de chauffe : les astuces

Vous devez disposer d’un billot plat et stable

  1. Disposez vos morceaux de bûches à la verticale sur le billot puis servez-vous d’une chaîne pour les maintenir serrés. Prenez ensuite votre instrument (hache, Merlin, coin) pour le fendage.

  2. La technique la plus populaire, puisque très efficace. Disposez vos morceaux de buches dans un pneu de voiture. Le billot ou la souche d’arbre doit être stable pour que les coups puissent être précis.

  3. Maintenez votre tronçonneuse solidement fixée à un support. Ce dernier doit arborer une masse corporelle supérieure à celle de votre machine. Ceci est requis pour que la machine ne tombe pas en pleine opération ce qui ne serait pas pour faire plaisir à vos pieds.

  4. Pour fendre efficacement avec la hache à fendre, tenez fermement la manche de manière confortable puis donnez des coups puissants dans le sens des fissures.

  5. L’utilisation du coin éclateur : les coups portés doivent être assez puissants pour plonger les quatre étoiles à l’intérieur de la buche. Une fois fait, celle-ci se fend en plusieurs morceaux.

Fendre ses bûches, des conseils pour une bonne pratique.

Des copeaux peuvent être projetés lors du fendage des bûches. C’est pourquoi il est conseillé de se protéger avant l’opération. Portez des lunettes pour protéger vos yeux, des casques pour préserver vos oreilles des bruits sourds de la cognée, des gants contre les charges et un habit de fendeur. Enfin, entreposez votre bois dans un endroit bien protégé contre l’humidité et gardez les enfants éloignés du lieu de l’opération.

N’hésitez pas à venir consulter le meilleur des guides d’achat !

Laisser un commentaire