Le bois :
énergie de développement durable

La maison de la Pinatelle
Chaudière
La maison de la Pinatelle
Silo

Depuis octobre 2003, la commune de Chalinargues a mis en route une chaudière automatique au bois et un réseau de chaleur. Située dans le sous-sol de la maison de la Pinatelle, la chaudière de 220 kw alimente un réseau d’eau de 300 m aller-retour et chauffe des bâtiments communaux : maison de la Pinatelle, gîte de séjour, salle polyvalente, école (trois salles de classes et restaurant scolaire), mairie et trois logements.

Le combustible bois prévu pour alimenter cette installation est de la plaquette forestière, broyée grâce à une déchiqueteuse qui fonctionne sur la prise de force d’un tracteur traditionnel (100 CV). La consommation annuelle est d’environ 500 m³ ou 130 tonnes. Les plaquettes sont stockées sous abris non fermé pour sécher et atteindre une humidité moyenne de 20%. La chaudière fonctionne également avec de la sciure sèche issue de l’usine de fabrication de charbon de bois de Neussargues, ce qui a nécessité l’installation d’un dépoussiéreur de fumée.

La commune de Chalinargues a souhaité créer le réseau de chaleur bois pour valoriser une ressource locale et pour utiliser une énergie propre, renouvelable et économiquement avantageuse.

La combustion du bois émet quatre fois moins de gaz à effet de serre que celle des combustibles fossiles. Par l’utilisation des sous-produits forestiers, le bois énergie participe aussi à la gestion rationnelle de nos forêts et à la qualité des paysages. Sur le plan économique, ce projet de développement durable s’accompagne d’une importante diminution des dépenses d’énergie (de 20 000 € à 5 000 € par an).

Premier réseau de chaleur bois du Cantal, ce projet communal a bénéficié d’importantes subventions de l’Etat, de la Région, de l’ADEME et du Département. Le coût total de cette réalisation (acquisition du terrain, installation de la chaufferie et création du réseau, achat d’un broyeur et construction du hangar de stockage) est d’environ 300 000 € subventionné à hauteur de 240 000 €.

Le bois est une source d'énergie renouvelable se substituant aux énergies fossiles dont les ressources sont limitées (pétrole, gaz, charbon).

Utilisé comme source d'énergie, le bois ne participe pas à l'effet de serre car il est neutre du point de vue du cycle du carbone. En brûlant, il ne fait que restituer à l'atmosphère le gaz carbonique (CO2) que les arbres ont fixé durant leur croissance. Le même phénomène se produit si le bois se décompose en forêt. L'énergie bois est donc écologique et respectueuse de l'environnement, sous condition d’une gestion forestière équilibrée.


© 2007 - Tous droits réservés - Conception et réalisation : Mathieu UNZEL |